Dernier été pour Lisa, de Valentin Musso, chez Seuil Editions :

Lu dès sa sortie (juin 2018), Dernier Été pour Lisa, de Valentin Musso est, pour moi, une réussite.

L’histoire est prenante, et les histoires dans l’histoire le sont tout autant.

Les thèmes abordés (l’enfance, la mort, l’amitié, la loyauté, les secrets de famille…) le sont de façon simple mais efficace.
Quant à l’enquête elle ne souffre d’aucun temps mort, tout en évitant les excès d’actions et autres bains de sang parfois nécessaires à certains thrillers plus « physiques ».

Les personnages, tout en finesse, sont cohérents et ne tombent jamais dans la caricature (sauf peut-être pour deux des policiers, mais encore une fois cela reste parfaitement cohérent avec l’histoire).

Nick, dans sa quête de vérité, passe par autant de surprises que de déconvenues. Mais, ici encore, sans surenchère, et sans tant mieux.

J’ai particulièrement aimé la façon dont est abordé sa relation avec son jeune frère et l’évolution de celle-ci. Elle sonne parfaitement juste et apporte une réelle profondeur à l’intrigue.

La fin m’a marquée, elle diffère de ce que l’on est habitués à lire et c’est précisément pour ça que je l’ai appréciée.

Une bonne lecture donc. Un thriller qui allie suspense et pudeur, enquête et réflexion. Sans oublier une toute petite dose d’immoralité parfaitement maîtrisée.

Bref, c’est réussi. Vivement le prochain !

Quatrième de Couverture :

On les appelle « les Inséparables » : Lisa, Nick et Ethan, trois adolescents qui grandissent ensemble près du lac Michigan, dans une bourgade du Wisconsin.
À la fin de l’été 2004, leur paisible existence vole en éclats : Lisa est retrouvée assassinée sur la plage. Après une enquête bâclée, Ethan, son petit ami, est arrêté et condamné à la prison à vie.
Douze ans plus tard, installé à New York, Nick est devenu un écrivain à succès. Mais les fantômes du passé ne sont pas près de le laisser en paix : contre toute attente, Ethan vient d’être remis en liberté. De retour dans sa ville natale, Nick va devoir affronter l’hostilité des habitants, toujours convaincus de la culpabilité de son ami. Pour innocenter définitivement son ami et parvenir à se reconstruire, il n’aura d’autre choix que de faire la lumière sur la mort de Lisa et de retrouver le véritable meurtrier.
Avec ce nouveau thriller d’une redoutable efficacité, Valentin Musso nous entraîne au cœur d’une petite ville américaine en apparence sans histoires, et qui cache bien ses secrets.

Né en 1977, Valentin Musso est agrégé de lettres. Il est l’auteur de six romans, traduits dans plusieurs langues, dont Sans faille (Seuil, 2014), Une vraie famille, (Seuil, 2015), en cours d’adaptation cinématographique, et La Femme à droite sur la photo (Seuil, 2017).

Lien vers la page Fnac du livre : ICI

Lien vers la page Amazon du livre : ICI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s