Les Illusions, de Jane Robins, aux Éditions Sonatine :

Callie et Tilda sont jumelles. La première aime sa sœur.
Énormément même.
Trop, peut-être.

Le jour où celle-ci lui présente Felix, Callie la douce ne doute pas un instant que Tilda la solaire soit victime de violences domestiques.
Tous les signes sont là : les marques, l’isolement, la peur dans les yeux de Tilda, le comportement étrange de Felix…

Callie est sûre d’elle, sa sœur est en danger, et son rôle est de la protéger.
Comme elle l’a toujours fait.

Du moins c’est ainsi qu’elle voit les choses. Mais est-ce la vérité pour autant ?

Ce roman parle des violences faites aux femmes, mais aussi de manipulation psychologique et des dégâts que peuvent causer les excès de « bonne volonté ».
Jusqu’où peut-on aller pour aider une personne confrontée à ce genre d’horreurs ? Où se trouve la limite ? Quels sont les signes qui doivent nous alerter, et quels sont ceux face auxquels nous nous devons de garder une certaine réserve ?

Callie, elle, est prête à tout pour sortir sa sœur de cet enfer.
Mais à quel prix ?

On comprend vite que le problème est plus complexe.
L’obsession de Callie pour sa jumelle est pour le moins pathologique.
Quant à Tilda, ses réactions sont on ne peut plus paradoxales.

À la lecture de ce thriller, psychologique s’il en est, notre vision des choses ne cessera de changer au fur et à mesure des chapitres.

Le style britannique de ce genre d’exercice est ici on ne peut mieux représenté : peu d’action mais beaucoup de réflexion, des personnages troubles, aussi lisses en apparence qu’énigmatiques en profondeur, des demi-vérités et des révélations inattendues, et surtout une fin qui surpasse tout ce que l’on avait pu imaginer.

C’est donc avec un intérêt grandissant au fil des pages que nous suivons cette quête de vérité, ce sauvetage non souhaité, avec la dualité des deux sœurs en fil rouge.
Avec aussi ce sentiment constant que l’auteure se joue de nous. Nous pousse à regarder dans un sens plutôt qu’un autre.

À moins que ce ne soit précisément l’inverse qu’elle recherche ?

Vous ne le saurez qu’en lisant cet excellent thriller, que je vous recommande fortement.

Je remercie les Éditions Sonatine pour l’envoi de ce livre.

4ème de Couv :

Callie a toujours vécu dans l’ombre de sa sœur, Tilda, à qui tout réussit. Celle-ci est actrice et forme un couple heureux avec Felix, un riche banquier, alors que Callie vit seule et végète dans la librairie où elle travaille. Si elle admire toujours autant sa sœur, elle ne peut néanmoins s’empêcher de penser que quelque chose se cache sous ce vernis de perfection. Tilda ne serait-elle pas sous l’emprise de Felix, dont les comportements obsessionnels sont de plus en plus inquiétants ? Ou bien Callie se fait-elle des illusions ? N’est-ce pas plutôt elle qui a un problème avec la réussite de Tilda ? Lorsque Felix décède d’une crise cardiaque, les relations entre les deux sœurs prennent un tour complètement inattendu.

La jalousie, la culpabilité, le remords… dans ce roman au suspense hitchcockien, Jane Robins joue sur tous les registres des liens familiaux. D’une étonnante acuité psychologique, elle dessine des personnages à l’humanité poignante, jusque dans leurs failles et leurs excès, pris dans une intrigue où il est impossible jusqu’à la fin de démêler le vrai du faux.

Lien vers la page des Éditions Sonatine : Cliquer ICI

Lien vers la page Fnac du livre : Cliquer ICI

Lien vers la page Amazon du livre : Cliquer ICI

5 commentaires sur “Les Illusions, de Jane Robins, aux Éditions Sonatine :

    1. Bonjour ma belle 🙂

      Oui, je vois que nous avons des goûts similaires 😉 (ce qui prouve que nous avons bon goût : 😀 )
      Tu ne vas pas être décue, Jane robins nous balade joliment. dans le plus pur style britannique, j’adore !
      Bisous à toi ❤

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s