Des liens trop étroits, de Natalie Daniels, aux Éditions Denoël, collection Sueurs Froides :

IMG_0652

L’amitié est un sentiment nécessaire. Vital même, très certainement. Il peut cependant s’avérer au final plus destructeur que bienfaisant.

Lorsque Connie et Ness font connaissance, rien ne laisse présager qu’elles pourraient devenir proches.
Différentes à tous points de vue, menant des vies quasiment à l’opposé l’une de l’autre, elles vont pourtant très rapidement développer une amitié absolue, fusionelle, confinant quasiment à de la dépendance.

Et si, au moment où le livre débute, nous découvrons une Connie aussi abîmée physiquement que psychologiquement, et enfermée dans un hôpital psychiatrique sans se souvenir de ce qui l’a conduite là, on ne tarde pas à comprendre que Ness n’est pas étrangère au calvaire qu’elle traverse.

Toutefois comme dans toutes relations, il y a toujours plusieurs aspects à une même histoire.
Et Emma, la psychiatre chargée de l’évaluer, est prête à pousser Constance autant que nécessaire pour ouvrir les portes de sa mémoire.
Quitte a parfois opérer des contre-transferts qui pourraient nuire à son propre équilibre…

Avec une plume très personnelle, mais également particulièrement addictive, Natalie Daniels nous fait ici directement plonger dans cette histoire sombre et viscérale.

Son style typiquement britannique donne de l’élégance au texte, et les paroles parfois crues des personnages ne font que renforcer un peu plus le côté humain de chacun d’eux.

Grâce à une intrigue qui, tour à tour, nous fascine et nous révulse, l’auteure fait de nous à la fois les témoins privilégiés de cette histoire et les juges de ses conséquences.
Un bémol, pour moi, pour la fin du roman, qui plaira sûrement à beaucoup de lecteurs, mais qui n’a pas pris sur moi (sûrement a cause d’un excès de cynisme de ma part).

C’est donc une lecture que je recommande à tous les lecteurs intéressés par ce thème et par les dynamiques sociales en général.

Ni polar ni thriller, ce roman à suspens, contemporain dans sa construction et intemporel pour son sujet, saura vous garder éveillés jusqu’à sa dernière page.

Et vous, jusqu’où iriez-vous par amitié ? Pourriez-vous pardonner le pire à une personne avec laquelle vous pensiez partager le meilleur ?

**************

Je remercie les Éditions Denoël pour leur confiance et pour l’envoi du service presse de ce thriller.

**************

4ème de Couv :

Le coup de foudre amical, ça existe. Depuis qu’elles se sont rencontrées au parc, Connie et Ness partagent tout, leurs joies et leurs peines, jusqu’à leurs familles qui ne semblent en former qu’une. Cette relation sans nuages tourne pourtant au cauchemar lorsque Ness divorce et devient de plus en plus étouffante. Quelques mois plus tard, Connie se réveille dans un hôpital psychiatrique, accusée d’un crime atroce dont elle n’a pas le moindre souvenir… Des liens trop étroits est l’autopsie glaçante d’une amitié toxique, la plongée d’une femme dans la folie.
Lien vers le site des Éditions Denoël : ICI
Lien vers la page Fnac du livre : ICI
Lien vers la page Amazon du livre : ICI
Lien vers la page Decitre du livre : ICI
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s