Aurore ou La Gueule du Loup, de Aurore Boudet et Marie Vindy, chez French Pulp Éditions : un témoignage bouleversant.

F9E5127E-C253-494B-A5D7-7A3B65E95035

Existe-t-il crime plus atroce, plus destructeur que l’inceste ? Personnellement, je ne le pense pas.

Dans ce récit, écrit à 4 mains, Aurore Boudet trouve la force de nous raconter l’innommable qui a malheureusement été son quotidien de petite fille.

À la fois roman biographique et témoignage, Aurore ou La Gueule du Loup est un livre nécessaire, puissant et douloureux.

Puissant parce qu’il est vrai.

Douloureux parce qu’il présente le pire de l’humanité.

Et nécessaire, parce qu’il rappelle que, dans un monde déjà dominé par la violence et la haine quotidiennes, des monstres sont tapis, prêts à fondre sur l’innocence pour la démolir et s’en repaître.

Aurore, avec l’aide de Marie Vindy, nous apporte ici le témoignage de sa vie, de petite fille puis de femme brisée.

Nul besoin de scène choc pour ça, elle nous l’apporte au contraire avec autant de délicatesse que possible, la douleur transperçant chaque phrase.

De son enfance d’abord insouciante au début de son enfer tenu fermement secret par la volonté de certains membres de la famille, et de sa vie de femme marquée par l’horreur.

Jusqu’à l’absolue nécessité de tout dire.

Pour ne plus trembler, ne plus suffoquer à chaque instant. Pour arrêter de survivre et enfin réellement vivre.

Pour être reconnue comme victime, mais surtout pour que « l’autre » soit enfin reconnu coupable.

L’autre, le monstre, qui se croit intouchable. Tellement suffisant, qu’il n’hésitera pas à dire qu’il ne regrette rien…

Dans ce témoignage, Aurore met aussi en lumière la difficulté, voire l’impossibilité, de vivre une vie d’adulte comme tout un chacun après avoir vécu ces atrocités.

Comment faire confiance, ne pas avoir peur de tout, comment ne pas se sentir sale, abîmée, avoir subi de tels traumatismes ?

Alors elle nous confie ses peurs, ses cauchemars, ses angoisses, toutes ces brèches créées par le monstre et qui sont autant de fissures par lesquelles sa vie s’enfuit avant même qu’elle puisse la vivre.

Et son combat de tous les instants pendant le procès, enfin.

Un livre qu’il faut lire, pour savoir, pour se rappeler, et ne jamais oublier.

Et aussi par respect envers Aurore et son incroyable courage, et celui de toutes les autres victimes.

***************

Je remercie les Éditions French Pulp pour leur confiance et pour l’envoi du SP de ce témognage..

***************

4ème de Couv :

Aurore a une trentaine d’années, pendant plus de vingt ans, elle a gardé un terrible secret. Mais maintenant qu’elle est maman, elle ne peut plus se taire, elle ne peut pas laisser en liberté celui qui a abusé d’elle lorsqu’elle n’avait pas dix ans… l’histoire d’un combat, d’une femme qui s’est confiée à une auteure confirmée afin de livrer un roman-témoignage poignant.

Lien vers le site des Éditions French Pulp : ICI

Lien vers la page Amazon du livre : ICI

Lien vers la page Fnac du livre : ICI

Lien vers la page decitre du livre : ICI

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s