Musique Nocturne, de John Connolly, aux Éditions Presses de la Cité : De vraies petites merveilles.

IMG_0722

John Connolly a un talent incontestable.
Ce n’est pas là une nouveauté, et que ce soit à travers ses thrillers ou ses nouvelles, il n’est plus besoin de le démontrer.

Dans sa série Charlie Parker, ses recueils de nouvelles, ou n’importe lequel de ses autres romans, l’univers qu’il développe sous les yeux du lecteur est aussi sombre que remarquable.

Le sens du détail, la finesse des tournures, la complexité des personnages, la noirceur des âmes ou des situations, sous sa plume tout semble prendre forme avec une facilité déconcertante.

Le recueil de nouvelles Musique Nocturne n’échappe évidemment pas à cette règle, et nous offre en plus le plaisir de (re)découvrir l’auteur à travers plusieurs genres.

Certaines nouvelles vous glaceront d’effroi, d’autres vous donneront une étrange sensation de malaise, d’autres encore vous feront à la fois frémir et sourire.

Quoiqu’il en soit, aucune ne vous laissera indifférent. Tout au contraire même, chacune vous captivera.

Pour ma part, j’ai aimé me perdre dans chaque histoire de ce recueil.

J’ai adoré être obligée de refermer le livre pendant quelques minutes à la fin d’une nouvelle, afin de pouvoir y rester un peu plus longtemps par la pensée.

J’ai parfois eu la chair de poule, non pas à cause de détails trop explicites, mais grâce aux non-dits et à l’ambiance qui les entoure.

À d’autres moments, je me suis retrouvée totalement immergée dans un univers créé de toutes pièces et parfaitement présenté.

Comme dans la bibliothèque Caxton, par exemple, lieu glaçant et féérique à la fois.
Glaçant parce qu’il s’y passe des choses très étranges, et féérique parce que vous pouvez y croiser tous les plus grands personnages de la littérature.

Le temps et l’espace sont des concepts que vous oublierez durant ces lectures.

Alors si vous désirez lire du noir, du fantastique, du terrifiant, ou même parfois les trois à la fois, et découvrir des endroits et des temps décrits par un auteur incontournable et servis par une plume remarquable, je ne peux que vous conseiller de rapidement vous procurer Musique Nocturne.

John Connolly a la capacité de vous emmener très loin. Alors laissez-vous aller, et appréciez ce voyage aux multiples étapes !

***************

Je remercie les Éditions Presses de la Cité, pour leur confiance et pour l’envoi de ce service presse.

***************

4ème de Couv :

Des histoires à dévorer les lumières allumées ! 

La vengeance d’une victime de viol, des émissaires du Vatican aux intentions troubles, un petit garçon qui sourit aux morts, une reine aux larmes magiques, un livre hanté, une bibliothèque diabolique, des fœtus dans des bocaux, une créature aux milliers d’yeux, des fantômes, des démons, des assassins… Avec ce recueil de nouvelles (dont deux novellas) envoûtantes et effrayantes, John Connolly délaisse le détective Charlie Parker et se plonge dans le registre du surnaturel pour le plus grand plaisir des lecteurs !

Publicités

Un commentaire sur “Musique Nocturne, de John Connolly, aux Éditions Presses de la Cité : De vraies petites merveilles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s