Une putain d’histoire, de Bernard Minier, chez XO Éditions :

putain

On est prévenu, c’est une putain d’histoire. Mais est-ce une putain de bonne histoire ? La réponse est oui.

L’idée est recherchée, travaillée, aucun doute là-dessus. On sent que l’auteur s’amuse, se donne à fond, crée une toile dans laquelle les lecteurs se prendront, immanquablement. Il nous balade littéralement, de chapitre en chapitre.

On peut reprocher quelques invraisemblances, certainement. Mais une œuvre de fiction en contient toujours, et celles de ce livre n’en freinent en rien la lecture. D’ailleurs, ces invraisemblances n’en seront peut-être plus un jour.
Peut-être même est-ce déjà le cas.

Dans un monde du tout connecté, et surtout du tous connectés, ce livre nos montre les dangers de cette hyper présence virtuelle et de l’hyper surveillance qu’elle engendre. Les dangers qu’elle représente pour nos libertés, bien entendu, mais aussi ceux qu’elle peut représenter quand certains savent détourner cette surveillance pour lui faire dire ce qu’ils veulent. Après tout, on ne voit que ce que l’autre veut bien montrer…

Bernard Minier distille le doute de façon si subtile, que vous serez, tour à tour, certains de connaitre le coupable. Et pourtant…

La fin est une vraie surprise. Un dénouement que l’on attend pendant 500 pages mais auquel nous n’aurions pas pensé.
Et c’est précisément ce que l’on souhaite quand on ouvre un livre comme celui-ci.

Un très bon moment de lecture, vraiment.
Une adaptation cinématographique ne serait pas étonnante, car tous les ingrédients sont réunis pour créer un film implacable.
Parce que c’est réellement UNE PUTAIN D’HISTOIRE.

Date de Parution : 23 Avril 2015
Nombres de pages : 524 pages

XO Éditions : ici
Pocket : ici
Fnac : ici
Amazon : ici

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s